Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Films

- Alien : Le Huitième Passager -

Article rédigé par Sowilo le 15/05/2016 à 23:32

Informations

  • Date de sortie : Non renseignée
Séance de rattrapage pour ceux qui se serait passé d’un classique. Si vous cherchez un film pour des gens qui n’ont pas trop l’habitude de se faire peur devant leur télé et que vous ne voulez pas pour autant leur servir un fond de tiroir débile, j’aimerais que vous n’oubliez pas le bon vieux Alien, qui a toujours du mal à prendre de vrais rides.

Réalisateur : Ridley Scott

Cast : Sigourney Weaver, Ian Holm, Tom Skerritt…

En 1977, Hollywood venait de convertir d’un seul coup monsieur tout le monde à la science-fiction, grâce à une histoire aux relents arthuriens mêlant des chevaliers, des princesses à sauver, des robots, des vaisseaux spatiaux et des combats au néon. La suite, arlésienne de la grandiloquence mystico spatiale, devait être l’adaptation de Dune par Jodoroski, qui ne verra jamais le jour. L’envie de surfer tout de même sur la vague interstellaire décidera alors Hollywood à donner sa chance à un autre projet, impliquant plusieurs artisans du Dune avorté. Si l’espace des Jedi faisait rêver, celui d’Alien compte bien vous ramener à l’état de simple petit humain face à l’infini. En ce temps-là, on savait viser large dans le cinéma américain. Quand on s’était mis en tête de foutre la trouille à tout le monde, on s’y prenait avec sérieux, on se réappropriait les codes de la série B ou du film de genre pour en faire quelque chose de fouillé. Aujourd’hui encore, Alien reste pour moi un classique incontournable.

La première moitié du film a quelque chose de lovecraftien. On y découvre les 7 passagers du vaisseau commercial le Nostromo, de retour d’une lointaine mission indéfinie, au réveil de leur sommeil artificiel contrôlé par Maman, l’ordinateur de bord. Ils découvrent pourtant que la Terre est encore loin et que Maman les a réveillé parce qu’elle capte un message audio d’origine inconnu qui se répète. Leurs appels encore relativement serins vers la Terre partent dans l’espace vide et glacé, d’où le spectateur comprend qu’on ne leur répondra jamais. Leur solitude, sans être évoquée, s’installe déjà. Un rappel d’une close à la con de leur contrat les obligeant à se renseigner en cas de contact avec une forme de vie inconnue, et les voilà forcés d’atterrir sur cette caillasse de l’espace sans intérêt, d’où provient pourtant le message.
Un moment, les humains cartésiens seront les explorateurs aliens d’un monde ancien et mort qui les dépasse, qu’ils ne peuvent qu’observer sans tout comprendre. Leur retour vers le Nostromo sera précipité par une petite bête parasite bien vivante, accroché au malheureux Kane. Voilà que l’inconnu se débrouille ainsi pour entrer dans leur propre vaisseau, d’où les hommes continueront à l’étudier, allant de surprise en surprise, mais déjà bien incapable d’agir sur quoi que ce soit. Jusqu’à la fameuse scène du repas, à peu près le seul moment visuellement gore du film, qui nous file un vilain coup avant d’attaquer la seconde partie.

preview
Bien qu’hébété, l’équipage tente de garder la tête froide et s’organise pour foutre dehors sans procès leur squatteur alien. Bien entendu le rapport chasseur/chassé s’inversera petit à petit…

Alien n’aurait pu être qu’un vulgaire slasher dans un vaisseau spatial, mais avec cette première partie, ses personnages crédibles et son antagoniste si original, on n’y voit que du feu, Ou presque. On aura quand-même droit à un gros débile qui fait un groupe de 1 (CF. le sketch les films d’horreurs de Bigard) en miaulant pour attirer le chat, ou à un passage en tenue très décontracté pour le principal personnage féminin avant son duel avec la bête. Quoique, sur ce dernier point, la nature du monstre en question et sa symbolique peut à mon avis justifier la mise en avant, un peu complaisante, de la féminité de sa prochaine cible.

preview

L’Alien, parlons-en, même si justement le film n’en parle qu’avec parcimonie. Rapidement après sa découverte, l’équipage semble tomber tacitement d’accord pour dire que la seule chose à étudier à son sujet, c’est comment le tuer. Le comportement soi-disant scientifique de Ash n’intéresse réellement personne et Replay y voit même immédiatement une attitude un peu malsaine. On ne peut décemment s’intéresser à cette chose que pour apprendre à lui faire face. Encore une fois, on retrouve quelque chose de Lovecraft dans cette façon de penser. Il faut dire que la bestiole n’attire vraiment pas la curiosité. On est habitué à voir les petits humains rejetés au bas de la chaîne alimentaire dans les films de monstre, repassés à l’état de quatre heures pour des créatures plus voraces qu’eux. Mais là, la promesse est de servir d’hôte pour la reproduction d’une espèce qui, donc, entre dans la catégorie des parasitoïde. Bien sûr, l’Alien ne se contente pas d’appartenir à cette catégorie dégueulasse du règne animal, on lui a intégré toute sorte d’autres caractéristiques tout aussi ragoutantes.

Cependant, Alien n’est pas un film de monstre qui se focalise sur sa créature, il la cache habilement dès que les présentations sont faites. Ce qu’on a à observer, c’est comment un groupe de gens complémentaires, compétents, confiants, perdent petit à petit tout contrôle sur leur environnement, et sont déconstruits pas à pas, couche par couche. Ils sont d’ailleurs déjà totalement soumis à Maman dès le début. Leur humanité, ils ont déjà commencés à la céder à la Compagnie avant le film, sans le savoir. Puis c’est l’espace qui ne répond plus, la planète voisine qui devient dangereuse, puis le vaisseau, etc. Et finalement, qu’est-ce qui peut tenir tête à cette espèce de cochonnerie phallocrate d’une autre planète ? Hein ?

Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

514 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

1.426.578 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

Ouija

Article publié le mardi 27 janvier 2015 à 22:00

Par : Culturemania

cover
views
5571
likes
3
comments

Tu veux flipper, tu regardes Ouija. Tu veux sursauter, tu regardes Ouija. Tu veux crier, tu regardes Ouija. Tu veux réveiller l'chat, tu regardes Ouija. Tu veux te cacher sous tes draps en allant te coucher en priant que le diable ne vienne pas te chercher, tu regardes Ouija. Si tu crois que Ouija est un pauvre film de teenagers à la con, calme-toi et assieds-toi. Et maintenant appuie sur Play. C'est à propos de Debbie.

Lire la suite...

The Black Water Vampire

Article publié le mardi 11 octobre 2016 à 22:38

Par : Culturemania

cover
views
3703
likes
1
comments

Sale histoire à Black Water. Tous les 10 ans, un cadavre de femme vidée de son sang est retrouvé dans la forêt. Raymond Banks a été déclaré coupable de ces meurtres même si ça sent le coup fourré à plein nez. Comme il le dit lui-même : toute la ville veut le voir disparaître car il sait. Il sait ce qu'ils font dans la forêt. Et ça tombe bien car la sentence de Raymond Banks est la mise à mort pure et simple.

Lire la suite...

The Thing 2011

Article publié le dimanche 01 juin 2014 à 14:07

Par : Culturemania

cover
views
2222
likes
0
comments

Non, il ne s'agit pas ici du film réalisé en 1982 par John Carpenter, mais bien la version de 2011 réalisée par un mec au nom imprononçable. L'histoire est un peu une sous-histoire du film de Carpenter, nous montrant ce qui arrive aux scientifiques d'une base située en Antarctique. Dans la glace, ils ont découvert quelque chose, et ce n’est pas joli joli.

Lire la suite...

Poltergeist

Article publié le mardi 30 juin 2015 à 22:44

Par : Culturemania

cover
views
1931
likes
0
comments

Un poltergeist, de l'allemand Poltergeist, dérivé de poltern 'faire du bruit' et geist 'esprit', est un phénomène paranormal consistant en des bruits divers, des déplacements, apparitions ou disparitions d'objets et autres phénomènes a priori inexplicables. Les poltergeists sont en général, consid...

Lire la suite...

The Green Inferno

Article publié le dimanche 18 octobre 2015 à 16:31

Par : Culturemania

cover
views
2160
likes
5
comments

On ne peut pas s'empêcher de penser à Cannibal Holocaust ou au Dernier monde cannibale. Le miracle de la nourriture pour les uns, la terreur du passage à table pour les autres. On pourrait presque croire qu'il s'agit du nouveau Yann-Arthus Bertrand. Quoi qu'il en soit, on traite nos animaux aussi mal que les cannibales traitent leur futur repas. Tout est une histoire de point de vue. Si vous voulez rendre visite à une tribu qui vous tient à coeur, engraissez-vous ava...

Lire la suite...

Ma vie de Courgette

Article publié le mardi 21 février 2017 à 22:36

Par : Culturemania

cover
views
3871
likes
2
comments

Trente secondes sont réalisées chaque jour. Voilà ce que nécessite la réalisation d'un film par la technique de l'animation en volume, stop motion en anglais. On positionne le décor, les personnages en pâte à modeler ou autre matière dans une position, on capture une image. Ensuite, on déplace un chouillat les personnages selon leur animation voulue et on reprendre une image. Et ça 25 fois pour faire une seconde de film. C'est comme ça qu'à été réalisé Ma vie de Courget...

Lire la suite...

L’enlèvement de Michel Houellebecq

Article publié le mardi 22 septembre 2015 à 21:51

Par : Culturemania

cover
views
2123
likes
3
comments

Il est des choses qui doivent être écrites avec une lucidité et un contrôle mental sans faille. Et puis il y en a d'autres qui méritent d'être écrites avec une lucidité aux oubliettes, une vision nocturne activée et une perception du monde furieusement dégradée. Ce soir n'est pas celui de la lune rouge mais celui du verre de rouge. Comme on dit, Dieu existe, il est mis en bouteille en France. Alors après avoir regardé ce film trois ou quatre fois, après l'avoir enregistré en piste audio sur mon téléphone et après avoir retenu les dialo...

Lire la suite...

Bliss

Article publié le jeudi 24 décembre 2015 à 14:00

Par : Culturemania

cover
views
1488
likes
1
comments

Bliss est aussi le titre d’une chanson de Muse. Mais ici, c’est le prénom de Bliss Cavendar qui se demande bien qui, à part ses culs-bénis de parents, pourrait vouloir vivre dans sa petite ville perdue dans le trou du cul du Texas. Le Texas étant souvent vu comme le trou du cul des USA, je vous laisse imaginer l’abîme. Elle bosse dans une Diner où le cochon est roi et où si l’o...

Lire la suite...

La Planète des singes : l'affrontement

Article publié le dimanche 23 novembre 2014 à 15:05

Par : Culturemania

cover
views
5134
likes
0
comments

Il y a 10 ans, les singes et les hommes se sont séparés sur un pont pour suivre deux chemins différents. C'est sur cette scène que se terminait le premier épisode de cette nouvelle saga de la Planète des Singes. L'ouverture de ce second épisode est un scénario catastrophe où la race humaine s'est peu à peu éteinte et où la cohabitation est fragile.

Lire la suite...

Captain Fantastic

Article publié le dimanche 16 octobre 2016 à 22:47

Par : Culturemania

cover
views
1421
likes
3
comments

Un autre monde est possible. Ou plutôt, une autre façon d'y vivre existe. C'est tout à fait encré dans notre époque à force de compréhension de celle-ci. Et oui, notre mode de vie ne nous convient plus. Trop de tout, trop de choses stupides et inutiles. On achète, on jette, on méprise et on commence à bien le réaliser. Alors aujourd'hui, c'est la discussion qui revient sans arrêt : que faire quand on sera plus grand ? Se tirer des villes, rejoindre un éco-village ou lancer soi-même une initiative vouée à retrouver un mode de vie simple et intelligent ? Car non, ce dans quoi no...

Lire la suite...

The Taking of Deborah Logan

Article publié le vendredi 28 août 2015 à 19:02

Par : Culturemania

cover
views
2835
likes
2
comments

Commencez par vérifier sous le lit et derrière vos rideaux. Allez ensuite fermer votre porte à double-tour et veillez à laisser un peu de lumière dans la pièce. C'est épouvantable. Je ne vois pas d'autres mots. L'épouvante est parfois une véritable escroquerie dans bon nombre de films qui cachent leur médiocrité derrière une phrase d'accroche qui vous promet de vous faire tomber de votre canapé. Bia bia bia, beaucoup de prêchi-prêcha, mais pas ici. Ouh non, pas ici.

Lire la suite...

Vendredi 13

Article publié le vendredi 13 novembre 2015 à 00:00

Par : Culturemania

cover
views
2273
likes
0
comments

L'ambiance est moite, l'image poisseuse. Le son est bref, le coup brutal. Ça pue la mort à plein nez. Nous sommes vendredi 13, c'est donc la journée parfaite pour parler de la magnifique épopée de Jason Voorhees. Car non, Jason ne s'est pas noyé ce soir-là. Jason est toujours ici, quelque part dans ces bois. On va p...

Lire la suite...

All Hallows Eve

Article publié le samedi 29 août 2015 à 22:05

Par : Culturemania

cover
views
1639
likes
0
comments

C'est parce que le méchant sur la jaquette à des faux airs du Capitaine Spaulding (La maison des 1000 morts) que mes yeux ont été attiré par cette petite saleté de film. Une soirée d'Halloween, une cassette vidéo et des gosses à garder. Il n'en faut pas plus pour faire un film. Mais alors si cette fois les monstres passent dans notre salon, j'appelle à ce que la lumière nous transperce tous.

Lire la suite...

The descent

Article publié le dimanche 21 décembre 2014 à 11:39

Par : Sowilo

cover
views
2600
likes
0
comments

Quand on vient se fourrer dans le film de genre, on colle automatiquement à certains codes, à des principes récurrents qui nous font automatiquement ressembler à la concurrence. Et quand la concurrence est plutôt foisonnante, dur de se faire une place. Pourtant, The Descent, pour moi, au milieu des survivals de tous poils, arrive largement à sortir du lot, et reste comme un des incontournables du genre que la décennie 2000 a pu nous balancer. A v...

Lire la suite...

Snow Therapy

Article publié le mercredi 08 avril 2015 à 08:23

Par : Culturemania

cover
views
1760
likes
0
comments

Une tragi-comédie familiale ? Pourquoi pas, ça résume bien ce film extrêmement bizarre et surpuissant. C'est l'histoire d'une famille parfaitement suédoise et parfaitement normale qui vient passer quelques jours de vacance dans une station de ski des Alpes Françaises. Il va se passer une truc ahurissant. Parce que lorsque Les Quatre Saisons de Vivaldi résonnent dans les montagnes, il peut arriver n'importe quoi.

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.