Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Films

- Vaiana, la Légende du bout du monde -

Article rédigé par Nana Scleurnk le 17/02/2017 à 19:34

Informations

  • Date de sortie : Non renseignée
Oui, je sais, je sais, j’suis en retard… Il paraît même que c’était le Disney de noël. Mais il se trouve que je viens tout juste d’aller le voir au ciné, accompagnée de Poulette qui a maintenant 10 ans, et qu’on s’est régalée toutes les deux… Il fallait donc que j’écrive un petit quelque chose ! Et puis, il a tellement de succès que je crois qu’il va rester dans les salles pendant quelque temps encore, si le cœur vous en dit…

Production : Disney

Genre : Animation

Durée : 1h47

A moins de vivre dans un igloo entouré d’ours polaires et de phoques mignons, vous avez sans doute croisé au moins une fois une affiche de ce film d’animation, et vous vous êtes certainement aperçus que l’intrigue se déroule dans les îles. De quoi se réchauffer un peu pendant le temps d’un film, au milieu de cet hiver pluvieux.
Donc Vaiana, c’est une jeune fille qui a pas mal d’intuition, et qui n’a pas envie de suivre le chemin que ses parents ont tracé pour elle. Si la deuxième partie de la phrase est commune à à peu près tous les Disney, et à beaucoup de films pour enfants (et en même temps, c’est bien normal, grandir est en soi un parcours initiatique où on a sans cesse envie de dire Fuck à ses parents, non?), la première est moins habituelle. Une jeune fille oui, pas une princesse ! Et une jeune fille qui réfléchit, qui a de l’ambition, et qui n’attend pas juste que son prince charmant vienne lui faire des bisous. Pas mal, non ? On sent l’effort de Disney, on le sent !
Bon à partir de là je vais spoiler un peu, spoiler beaucoup… Donc si vous voulez passer votre chemin et ne pas lire mes incroyables élucubrations démoniaques, je comprends et vous dis à bientôt pour un nouvel article. Sinon, on continue ! Je me permet le spoil car comme dans tout Disney qui se respecte, la fin est bien téléphonée donc… Mais il y a pourtant plusieurs surprises dans ce film qui relie à merveille l’esprit magique et choupinou des anciens Disney avec une vague un peu moins cucul, un peu moins manichéenne.

preview

Depuis toute petite, Vaiana est attirée par l’océan. Elle ne s’en rappelle pas, mais elle a été choisie par lui lorsqu’elle était haute comme trois pommes pour sauver la nature. En effet, depuis de très nombreuses années, le cœur de Défiti a été volé. Cette dernière est en quelque sorte la déesse mère des îles du Pacifique, créatrice de la vie. Sauf que depuis ce temps-là, la nature se meurt petit à petit. Sur Motunui, île où Vaiana devient chef du village, le poisson se fait rare. Les noix de coco moisissent avant même d’être mures. Tout cela est très inquiétant. Bercée et encouragée par les histoires un peu dingues de sa grand-mère et contre l’avis de son père, la jeune fille part à la recherche du demi-dieu Maui. C’est lui, raconte la légende, qui aurait volé le cœur de Défiti ! Le saligaud !!

preview

Vaiana prend donc sa petite barque à voile (enfin celle de ses ancêtres explorateurs) et part voguer sur l’océan alors qu’elle n’a jamais navigué avant… Elle a de l’espoir, mais comme les vagues sont ses potes, pas de soucis ! Elle arrive sur l’île où est exilé Maui, et elle est bien décidée à lui botter le cul, à le faire grimper par la peau des fesses sur son bateau et à l’amener tout droit rendre son cœur à Défiti, nan-mého ! Sauf que Maui est un personnage qui a un caractère assez fort, et il apparaît, tout du moins au départ, comme un gros golgoth tatoué imbu de sa personne et qui ne pense qu’à une chose : reprendre son Hameçon Magique qui lui donnait son pouvoir métamorphique, avant, quand il était l’idole des hommes et des femmes. Bref, petit à petit, on découvre que Maui est en fait un homme très sensible derrière son masque de gros gars plein de muscles et égocentrique, et on comprend pourquoi sa seule ambition dans la vie est d’être adulée par les hommes.
Vaiana va donc l’aider à retrouver son super hameçon, à condition qu’il l’aide en retour à sauver la nature et son peuple en allant rendre le cœur de Défiti. Ok, Ok. Les voilà partis. En chemin ils rencontrent des pirates assez mignons, des sortes de noix de coco animées, appelées Kakamoras, qui nous ont fait bien rire.

preview

Ils vivent une ou deux autres aventures, du genre affronter un crabe géant et bling-bling pour récupérer le fameux hameçon…

preview

Et puis vient le moment où il faut affronter le big boss final : le graaaand méchant de la fin (dont je ne me rappelle malheureusement plus le nom). Ouhhh, ça fait peur ! Et d’ailleurs Maui, il flippe tellement que quand il voit qu’il n’arrive pas à le poutrer aussi facilement qu’il l’espérait, il se barre. En laissant Vaiana. La demoiselle perd d’abord espoir, et puis décide finalement d’affronter cela toute seule, elle SAIT qu’elle peut y arriver, elle SAIT qu’elle doit y arriver. Enfin bref, de fil en aiguille, elle se jette dans l’action et elle gruge le méchant. Maui revient, parce qu’il n’est pas un mauvais bougre quand même… Il l’aide un peu… Jusqu’à ce que Vaiana comprenne que le vilain méchant plein de flammes et de lave qu’ils affrontent est en fait… Défiti !
Alors là, j’ai trouvé ça complètement fou pour un Disney ! Défiti, la déesse mère, la gentille qu’ils veulent sauver depuis le début… Est devenue méchante car on lui a fait du mal ! Wahou ! A l’instar de Kirikou qui parcourt l’Afrique en essayant de comprendre « Mais POURQUOI la sorcière Karaba est-elle aussi méchante ? » et qui lui retire l’épine qu’elle a dans le dos, Vaiana utilise ses méninges et comprend que sans son cœur, Défiti est rongée par le mal, le malheur, le mal-être et est devenue cet espèce de monstre horrible.
Et comme tout est bien qui finit bien, Vaiana rend son cœur à Défiti, qui se calme et redevient la belle déesse bienveillante de la vie… Et la nature est sauvée ! Elle reprend ses droits, les fleurs repoussent, les poissons reviennent… Et c’est beau !

preview

Je vois dans ce film deux changements majeurs par rapport aux Disney habituels.
La premier, c’est donc qu’ils ont enfin réussi à ne pas pondre une histoire totalement manichéenne, avec le vilain méchant pas beau d’un côté, et le gentil chouchou de l’autre. Ils avaient déjà essayé en faisant le film Maléfique. Tentative qui a lamentablement échoué, puisque effectivement, on voit pourquoi la sorcière est devenue méchante, oui. Mais le roi, le méchant de l’histoire puisque apparemment il en faut un, est juste méchant et assoiffé de pouvoir, comme d’hab. Ok, failed… Avec l’histoire de Défiti, ça change et ça fait du bien ! Et si cela peut faire comprendre aux petits et aux grands qu’il est bon d’essayer de comprendre un comportement négatif et/ou violent plutôt que d’y répondre uniquement par la violence, alors ça serait pas mal !

Deuxième bouleversement par rapport aux Disney classiques : il n’y a pas l’ombre de la queue d’un commencement d’une histoire d’amour ! Ah bon, mais vous voulez dire que les filles ne sont pas faites pour attendre leur prince charmant toute leur vie et pour ne rêver qu’à l’amour, le « beau », le « vrai », celui qui arrive au premier regard ?? Et oui, exactement ! Et ça aussi… qu’est-ce que ça fait du bien ! Entendons-nous bien, je ne dis pas que l’amour c’est mal, mais présenté comme il l’est dans les Disney, c’est meugnon cinq minutes, mais je crois que ça fait plus de mal qu’autre chose.

J’ai également apprécié les différents thèmes abordés dans Vaiana. Le fil conducteur est une belle fable écologique, qui porte le message fort « N’abîme pas la nature et protège-la, car elle porte la vie ». Évidemment, ce n’est pas un sujet exceptionnel de nos jours, mais il n’en reste pas moins remarquable, précieux et nécessaire. Et puis, il répond à un réel besoin, que ce soit pour les petits ou pour les adultes qui les accompagnent. Une autre thématique très présente tout au long du film est la transmission entre les personnes, notamment la transmission intergénérationnelle avec la présence décisive de la grand-mère de Vaiana, ses légendes et histoires, ainsi que les divers héritages des ancêtres de la tribu. Enfin, le film, en tant que parcours initiatique, met l’accent sur la recherche, la découverte et la compréhension de soi, mais aussi de l’autre comme le montre la relation qui se noue entre Vaiana et Maui.

Je rassure les adeptes du Disney à l’ancienne : on retrouve aussi pas mal d’ingrédients qui font leur marque de fabrique. Les chansons par exemple. Personnellement, je ne les ai pas aimées, mais je sais que pas mal de mes connaissances les ont beaucoup appréciées. On retrouve aussi l’animal de compagnie bêbête qui suit l’héroïne partout. Ici, c’est Hei-Hei, un poulet vraiment différent (pour ne pas dire complètement stupide) qui se retrouve embarqué dans l’aventure malgré lui. Et à en juger par les rires dans la salle, il assume très bien son rôle de bestiole ridicule pour faire marrer les gamins. Et puis il y a l’esthétique ! Les décors sont magnifiques, les personnages vraiment expressifs, les couleurs chaleureuses… Je vous laisse avec la bande-annonce, pour vérifier cela par vous-même.

Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

Merci à vous pour ce superbe article. Je ne conaissais pas, mais grâce à vous, j'irais l'acheter en DVD.

Ecrit par Remix42 le samedi 18 février 2017 à 09:05

Chouette! Tu me donneras ton avis^^

Ecrit par Nana Scleunrk le jeudi 23 février 2017 à 20:40

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

515 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

2.060.167 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

Samba

Article publié le jeudi 23 octobre 2014 à 22:16

Par : Culturemania

cover
views
3029
likes
0
comments

Moi, ce que je voulais vraiment, c'était aller voir Gone Girl. Mais il était 19h30, et la séance était à 20h30, alors tu comprends, on voulait pas avoir à traîner pendant 1 heure dans le froid en attendant le début du film. Et puis, dans les films que l'on voulait voir, un se présentait à 20h10. Bon, tu me diras, ça fait quand même 40 minutes à poiroter, mais c'est toujours mieux non ? Alors un coup de métro, un gaufre infecte de chez Waflle Factory, et nous voilà bien installés dans une salle immense du centre de Paris pour avoir la joie de voir ce film, Samba, ...

Lire la suite...

Les animaux fantastiques

Article publié le samedi 03 décembre 2016 à 12:00

Par : Sowilo

cover
views
2397
likes
1
comments

Le cinéma américain gère désormais ses grosses licences par vagues entières de films, prévoyant à l’avance la réapparition périodique du produit à tel rythme pendant tant d’années. On a ainsi du Marvel et du DC à rythme régulier à n’en plus finir, on se rappelle de la très (trop) longue adaptation du Hobbit, Star Wars aura bientôt du mal à garder le concept d’épisodes numérotés et il n’est plus un jeu, un livre ou un prospectus à Hol...

Lire la suite...

The Mist

Article publié le vendredi 25 septembre 2015 à 13:33

Par : Culturemania

cover
views
3401
likes
0
comments

Le côté pouilleux des choses a toujours été celui qui m'intéresse le plus. Je n'ai que faire des choses lisses, belles et propres. Elles me sont insupportables. De mon côté du miroir, il y a la poussière, la merde et la douceur des choses étranges. Il y a les monstres, les revenants, les voyages de l'esprit et les affrontements d'un réel devenu infernal. Et puis il y a ce groupe de personnes bloqué dans un supermarché alors qu'un brouillard inquiétant recouvre leur ville.

Lire la suite...

Time Lapse

Article publié le mardi 26 juillet 2016 à 19:21

Par : Culturemania

cover
views
12116
likes
4
comments

Voilà de quoi nous changer les idées. On en a bien besoin en cette période infecte de l'histoire de l'humanité. Alors quoi de mieux qu'une histoire de voyages dans le temps ? Bon, c'est pas tout à fait Retour vers le futur, mais la notion est bien présente. Et s'il y a bien une chose qui me passionne, ce sont les paradoxes insolubles qui rendent les voyages dans le temps inconcevables selon c...

Lire la suite...

Les femmes du 6ème étage

Article publié le mardi 29 juillet 2014 à 12:59

Par : Culturemania

cover
views
6087
likes
0
comments

Allé on perd pas le fil, et on continue notre épopée Luchini. Voilà un film assez récent cette fois dans lequel il a joué et qui a cartonné. Les femmes du 6ème étage, ce sont ces femmes espagnoles ou portugaises qui vivaient dans les chambres de bonnes situées au dernier étage des beaux immeubles Haussmanniens. Aujourd'hui, ce sont des studios de 9m² loués à bien plus de 500€/mois, mais c'est un autre débat. On est mardi, et le mardi, c'est Luchini !

Lire la suite...

Père et fils

Article publié le dimanche 19 avril 2015 à 11:57

Par : Sowilo

cover
views
2690
likes
0
comments

C’est vrai qu’en théorie, je n’aurais pas parié sur Michel Boujenah comme réalisateur capable de me faire franchement rire de bon cœur. Heureusement, c’est par hasard que je tombais sur son premier film.

Lire la suite...

L' Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

Article publié le vendredi 30 mai 2014 à 14:38

Par : Esteban

cover
views
4601
likes
1
comments

Je pars pour quelque temps travailler loin d'ici. Ne vous inquiétez pas. Tout va bien se passer et je vous écrirai. Je vais être très heureux, je le suis déjà. Merci d'avoir pris soin de moi, vous êtes une des meilleures familles du monde. T.S. Spivet s'en va pour Washington pour recevoir le prix Baird pour la création d'une machine décrivant un mouvement perpétuel. Un drame, un départ, et encore une fois, l'imagination commence là ou la science s'arrête.

Lire la suite...

Tusk

Article publié le lundi 09 février 2015 à 20:44

Par : Culturemania

cover
views
3986
likes
0
comments

Laissez-moi vous raconter l'histoire d'un vieil homme. Ce vieil homme s'est donné de nombreux noms, mais nous le connaîtrons en tant que Howard Howe. C'est un homme handicapé en fauteuil qui vit dans un immense manoir perdu dans une province du Canada appelée ByFrost. Il est peut-être âgé, mais il a eu une sacrée vie, et il est prêt à nous raconter toutes ses nombr...

Lire la suite...

Requiem for a dream

Article publié le lundi 04 août 2014 à 19:10

Par : Culturemania

cover
views
6371
likes
0
comments

Celui qui est venu chercher de l'espoir ici peut repartir tout de suite et se faire rembourser son billet d'entrée. Le désespoir sera sans limite. Encore une bien belle histoire qu'est celle de Harry Goldfarb et de son entourage. Sa mère, sa meuf, son pote, sa zone. Vous voulez une descente aux enfers, ils vont vous la livrer sur un plateau. La drogue, l'...

Lire la suite...

Ed Gein

Article publié le samedi 30 juillet 2016 à 19:55

Par : Culturemania

cover
views
3210
likes
0
comments

Prenez un monstre et faites-en une horrible histoire. Puis faites-en des cauchemars pendant une génération. Prenez un détraqué évadé de l'asile et faites-en une légende qui sera racontée par les campeurs autour du feu. Prenez une créature maléfique, une sorcière, un loup-garou, un démon, un vampire ou Satan en personne et vous aurez une histoire d'horreur. Mais là où tout bascule, c'est ici : prenez votre voisin et faites-en une histoire d'horreur. Prenez votre client habituel et faites-en des cauchemars. Prenez votre meilleur ami et découvrez son sous-sol remp...

Lire la suite...

Wrong Cops

Article publié le jeudi 27 novembre 2014 à 21:59

Par : Culturemania

cover
views
3510
likes
0
comments

Et voilà encore un bon film extraterrestre. Une merveille de Quentin Dupieu, qui n'est autre de Mr Oizo. Si tu connais, c'est la petite peluche jaune et blanche qui bougeait sa tête. Tu vois que tu savais. C'est un film qui commence avec un flic qui distribue de la drogue à des enfants mexicains dissimulée dans des corps de petits rats morts. C'est un festival qui démarre.

Lire la suite...

119 jours : Les Survivants de l'Océan

Article publié le samedi 06 août 2016 à 14:02

Par : Culturemania

cover
views
14843
likes
19
comments

Connaissez-vous l'histoire du Rose-Noëlle ? Moi non plus, jusqu'à hier en tout cas. Tout d'abord, c'est une histoire vraie et qu'on le veuille ou non, on ne regarde pas un film de la même manière en le sachant, même si parfois, ce n'est que pure manipulation. Mais pas là. L'histoire nous vient de l'autre côté du monde, la Nouvelle-Zélande. C'est l'histoire qui peut par...

Lire la suite...

The Wolfpack

Article publié le samedi 16 janvier 2016 à 22:06

Par : Culturemania

cover
views
2423
likes
10
comments

Encore une découverte assez incroyable. C'est un documentaire qui raconte l'histoire improbable des six frères de la famille Angulo vivant à New-York dans l'espoir de s'envoler un jour pour la Scandinavie. Leur particularité ? Les garçons Bhagavan, Govinda, Narayana, Glenn, Eddie et Mukund et leur sœur ne sont jamais sortis de chez eux.

Lire la suite...

Lou ! Journal infime

Article publié le mercredi 18 février 2015 à 22:53

Par : Culturemania

cover
views
7597
likes
7
comments

Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. Et Julien Neel créa la BD de cette petite gamine qui vit avec sa mère et un chat qui change de nom tous les jours. Et puis l'espèce humaine étant ce qu'elle est décide d'en faire un film. Laissez-moi donc vous raconter comment en pleine conscience, j'ai perdu 1h42 de ma vie.

Lire la suite...

10 Cloverfield Lane

Article publié le samedi 17 décembre 2016 à 18:52

Par : Sowilo

cover
views
2676
likes
2
comments

10 Cloverfield Lane est un coup de maître marketing pour un divertissement qui en vaut la peine. Le titre est peut-être juste une adresse, ou une référence à un film de 2008 du même producteur, J.J. Abrams, ou les deux à la fois. En tout cas, avoir vu Cloverfield n’est pas un impératif pour voir 10 Cloverfield Lane. Parce que ce n’est pas lié ? Parce que c’est lié mais indépendant ? Franchement, peu importe, ce sont juste des questions qui vont encore un peu plus vous faire des nœuds au cerveau pendant ce bon petit thriller ! Abrams a juste préven...

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.