cover

La coupure électrique

Article écrit par Tartinneauxpommes le mardi 05 août 2014 à 17:31
0 personne a aiméAdd Like
Ayant eu l'honneur de participer à cette belle aventure grâce à Vincent que je remercie encore, je me permet aujourd’hui de vous parler d'une prochaine parution. Une nouvelle dont je suis l'auteure, et dont je souhaite vous faire part afin qu'en amont on parle déjà un peu d'elle. Son titre ? (En espérant qu'il ne passe pas inaperçue) La coupure électrique. Sa date de parution ? Incessamment sous peu.


Auteure : Marine Stouppou

Editions : Edilivre

Il est plutôt difficile de chroniquer un livre que l'on a écrit en ayant un avis totalement neutre. On veut absolument qu'il soit mis en valeur et c'est logique. Je pense du coup ne pas le chroniquer mais vous donner le résumé, des détails, des mises-en-bouche.

Tout d'abord avant de donner le résumé du livre je souhaite vous faire part de ma passion pour l'écriture et la lecture. J'ai toujours aimé écrire, quand ça n'allait pas, quand ça n'allait plus, quand ça allait tout court. J'ai toujours aimé lire, pour vivre, revivre et survivre. Je suis une personne qui vit des livres, ma chambre - qui ressemble étrangement à une librairie pour mes parents mais qui ne contient pas encore assez de livre pour moi - est mon lieu de prédilection pour lire. La montagne est mon lieu de prédilection pour écrire. Entendre les oiseaux chanter et siffloter me détend et m'aide à me concentrer. D'ailleurs je suis une fille de l'hiver, du coup je pense qu'aucun de mes livres - admettons qu'un second soit édité - ne se passera en été. Je dis bien AUCUN.

J'ai écris cette nouvelle pendant une période de ma vie ou j'étais malheureuse, j'avais quelques problèmes de santé qui ne me permettaient pas de vivre pleinement ma vie de jeune fille de 18 ans. Du coup entre les insomnies et les rêves j'écrivais, des mots, des phrases ou tout simplement des idées. Puis les trames se sont transformées en paragraphes, en chapitres, en plusieurs chapitres et en des remerciements - et une table des matières non négligeable, tout de même !

preview

J'ai fais lire la nouvelle, à mes proches qui forcément ont aimé mais je voulais un avis extérieur, l'avis de personnes qui ne me connaissaient pas, qui ne savaient même pas si j'étais brune, blonde ou rousse. J'ai donc décidé de tenter des maisons d'éditions, que des petites car je préfère laisser leurs chance aux nouvelles maisons d'éditions qui doivent se faire connaître. Sur quatre contactées trois m'ont donné une réponse favorable, j'ai dû trancher - après avoir réfléchi au pour et au contre - et ce fût Edilivre qui remporta mon ouvrage.

Je pense que vous savez tout maintenant, je vous laisse donc avec le résumé, la quatrième de couverture de la nouvelle : Une coupure électrique intervient lors d'une trop forte consommation d'électricité. Cette dernière rend tangible le monde en entier : et si les nouvelles technologies étaient un danger pour l'avenir de l'Homme ? Et s'il fallait tout reprendre à zéro, et revenir à l'époque où rien de tout cela n'existait ? Lou-Ann, une jeune enfant, va tenter de comprendre pourquoi Maman et Papa lui cachent la moitié du monde en l'enfermant à Flowery, son nouveau chez elle ; et pourquoi ils ne veulent pas qu'elle aille dans la forêt. Une histoire courte, qui parle d'avenir, d'amour et de loups...

Je ne veux pas passer pour la prétentieuse, j'ai réalisé un rêve d'enfant, j'espère continuer sur cette voie mais qu'importe, je ferai quoi qu'il en soit des études dans le monde du livre. Et puis, après tout, je ne fais pas ça pour l'argent, je fais surtout ça pour avoir un livre dans mes mains dont l'auteure n'est personne d'autre que moi.
Si le résume vous a plu, je vous invite vivement à me rejoindre sur Facebook, YouTube et sur mon Blog littéraire sous le pseudo de Tartinneauxpommes, car j'annoncerai le jour de la sortie de La coupure électrique directement là-bas.

preview
Article écrit par Tartinneauxpommes le mardi 05 août 2014 à 17:31

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

7 - Romans

Sept, sept, sept... Les sept nains, les sept portes de l'enfer, les sept doigts de la main des habitants de Pripyat, les sept continents, les sept veinards, les sept mercenaires, les sept pêchés capitaux, les sept boules de cristal, les sept tomes d'Harry Potter, les sept vies d'un chat. Bon, on se demande bien ce qui se cache dans ce bouquin. C'est en fait sept histoires donc la septième a sept parties.

cover

Le Dernier jardin, tome 1 : Ephémère

Nous allons suivre Rhine, une jeune fille de 16 ans, qui va être enlevée pour devenir la femme de Linden ; tout comme deux autres filles, Jenna et Cecily. On est ici dans un monde dystopique puisqu'un virus s'est propagé depuis plusieurs années, qui a pour conséquence que les hommes meurent tous à 25 ans, et les femmes à 20 ans. En résumé : une histoire prenante et un premier tome prometteur pour la suite de la saga.

cover

Nuit noire, Etoiles mortes

Ah ça faisait longtemps ! Trop longtemps. Et oui, je ne viens par ici parler de toutes mes lectures en temps et en heure, mais je savais que je ne pouvais pas passer un Stephen King. Surtout celui-ci, qui est souvent assez jouissif. C'est un recueil de nouvelles, alors soyons les bienvenus dans ces quelques histoires à lire sous les draps avec sa petite lampe torche en fin de vie.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !