cover

Le ragoût du septuagénaire

Article écrit par Culturemania le jeudi 13 août 2015 à 21:21
likeslikeslikeslikes
4 personne(s) ont aiméAdd Like
Je crois n'avoir jamais parlé d'un des bouquins de Bukowski. Il est pourtant l'un des auteurs que j'ai le plus de plaisir à lire. Il ne fait pas dans la dentelle, prononce une atrocité par phrase et nous raconte la vie du côté des pouilleux, et c'est pour ça que c'est génial. La bouteille, les femmes, les bouibouis crasseux, ses apparts crados, les ruelles dégueulasses, le vomi séché, les paris et les courses hippiques, voilà le monde des robinets qui fuient et des bastons de ruelles sombres.


Le premier bouquin que j'ai lu de Charles Bukowski étant le Journal d'un vieux dégueulasse. Je ne savais rien de lui, et seul le titre m'a fait acheter le bouquin. Le ragoût du septuagénaire est lui un recueil de poèmes et des petites nouvelles de l’œuvre de Bukowski, l'homme qui se fait appeler tantôt Chinaski, tantôt Hank, Charles ou encore Henry. Et je suis d'avis de n'avoir rien à rajouter sur ce recueil et je ne vais même pas essayer tant je pourrais être maladroit voire indigne. Seul les poèmes de la vie dégueulasse parlent et resteront, alors que nous finirons au mieux dans une urne et au pire dans les chiottes d'un cannibale. Je ne suis pas un voyou du copier-coller, mais broder sur ces textes est un exercice qui me déplait et qui ne serait de toute façon pas à la hauteur. Voilà donc un poème qui illustre l'idée du bonhomme qui a écrit tant de choses qui méritent d'être lues.

Le gros dégueulasse
j'ai toujours été dégueulasse de nature
j'aimais rester allongé sur mon lit
en maillot de corps (plein de tâches, bien
entendu)(et de trous de
cigarette)
sans chaussures
la bouteille de bière à la main
à essayer de chasser les miasmes d'une
nuit difficile, mettons avec une
femme encore là
qui arpentait le sol
se plaignait de ceci et de
cela
et je produisais un
rot et je hurlais : HÉ ! SI ÇA TE
PLAIT PAS, T'AS QU'A TE
CASSER !

je m'aimais vraiment beaucoup, j'
aimais vraiment beaucoup le dégueu-
lasse que j'étais et
elle aussi :
toujours à se tirer
mais presque
toujours
à
revenir.
preview
Article écrit par Culturemania le jeudi 13 août 2015 à 21:21

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Les Lutins Urbains - Tome 2

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries… Ordinateurs en folie… smartphones ensorcelés… Quel est donc ce “virus” qui menace la Grosse Cité ? À peine remis de sa rencontre avec le Pizz’ Raptor, Gustave Flicman doit se rendre à l’évidence : un nouveau lutin menace la ville ! Comme par hasard, revoilà le Professeur B. Avec son aide, le jeune policier se lance sur la piste du redoutable Bug le Gnome. Vite ! Ça sent déjà le grillé… Gustave parviendra-t-il à ne pas péter les plombs ? Car voilà ses 5 sœurs à l’hôpital, victimes d’une mystérieuse intoxication… Tandis que Bug le Gnome s’est introduit dans le Laboratoire d’Étude et de Recherche Nucléaire de la Grosse Cité…

cover

Vers le bleu

J'ai reçu ce livre par le biais de Juliette des éditions Sarbacane que je remercie de tout cœur de me faire confiance et de m'avoir envoyé un livre aussi beau. Je vous laisse avec le résumé très prenant : Coincée dans une caravane entre une mère irresponsable et une petite sœur farfelue, Nel, 18 ans, voudrait fuir sa vie trop étroite. Partir loin, juste après l'élection de la Mini-Miss Camping à laquelle Noush rêve de participer... Mais rien ne se passera comme prévu, dans la vie 'cabossée bizarre' de Nel et Noush. Et tant mieux, au fond : sinon, comment pourraient-elles espérer aller un jour vers le Bleu ?

cover

Central Park

Alice, flic de Paris dans la Crim, enquête sur le serial killer, Erik Vaughn. Celui-ci a comme trip de tuer des filles avec les bas de sa victime précédente. Chacun son truc... Au moment où elle peut le coincer, tout dérape et sa vie lui échappe (presque totalement).

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !