Accueil
Espace redaction
S'inscrire
Nous contacter
Les auteurs
A propos
Un article au hasard

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Albums

- Nightwish : Endless Forms Most Beautiful -

Article rédigé par Sowilo le 04/04/2015 à 14:38

Informations

  • Date de sortie : Non renseignée
'Une quantité de belles et admirables formes', ce sont des mots de Charles Darwin pour parler des miracles de l’évolution des espèces. Pour en faire un titre d’album, il fallait quand même avoir confiance. De tes cours de bio au métal symphonique, il n’y a qu’un pas, Nightwish.

Label : Nuclear Blast

Cela fait un moment que le groupe finlandais est sorti de son océan primitif. L’évolution, ils connaissent et ils pratiquent. Du point de vue de la composition du groupe, ils pratiquent même dangereusement. C’est ainsi qu’on se retrouve aujourd’hui avec Troy Donockley officiellement à la flûte, cornemuse et troisième micro, et Floor Jansen (Revamp, Ex After Forever) au premier micro. Pour finir, la santé de Jukka le donne forfait pour cette nouvelle page de la vie de Nightwish, et c’est le cogneur de Wintersun qui débarque en remplaçant temporaire derrière les fûts. Sérieusement, même si l’instabilité chronique du groupe fait peur, l’amateur moyen de métal peut laisser échapper quelques filets de bave à la vue de ce casting.

Comme promis, la musique se recentre sur le groupe, replaçant l’orchestre au rang de soutient sur la majorité des titres. L’aspect heavy refait surface, les sonorités rappellent assez l’album Dark Passion Play, bien que le ton ne soit pas le même. On reste sur les couleurs plutôt enjouées et lumineuses qu’avait dévoilées Imaginaerum. La présence accrue de Troy permet quelques dialogues franchement agréables entre guitare, clavier et flûte, signant ainsi le retour des soli chez Nightwish. Kai Hahto s’est très bien adapté au jeu de batterie plutôt appuyé et carré de Jukka, là où ses prestations chez Wintersun étaient plutôt virevoltantes.

Peut-être pour la première fois de leur carrière, cet album ne passe pas de nouveau cap, n’amène aucun élément encore inutilisé. Pour une thématique autour de l’évolution, c’est un comble. On peut le voir comme une déception, mais ça serait être bien difficile vu le niveau de ce qu’ils envoient. Les heureux possesseurs de l’édition collector (pas donnée quand même) auront le loisir de décomposer tout ça couche par couche sur les 3 CD, ce qui leur illustrera, si besoin était, la profondeur des compositions. Du coup, même s’il est clair qu’on revient vers davantage de chansons efficaces, avec des refrains et des riffs catchy, j’hésiterais à parler de simplicité pour autant…

Outre le rythme de croisière, Nightwish remontre parfois les dents, comme sur Yours is an Empty Hope dont l’agressivité fait plaisir et ne tombe pas à plat cette fois. On remarquera aussi My Walden, la chanson spéciale Troy Donockley qui se termine sur un sympathique bordel celtique. J’aime également assez Edema Ruh, sans orchestre, un chouia rétro, qui revient un peu vers du heavy rock tranquille qu’on n’attendait plus trop de Nightwish.
Quant à la fin, comment ne pas en parler… Après une instrumentale presque toute orchestrale, qui renvoie vers l’album solo de Tuomas, ils nous préparent la masterpiece traditionnelle, d’une taille respectable de 24 minutes ! Ah oui c’est un petit tout à elle-seule, de quoi oublier le ratage du dernier album en la matière. Le morceau retrace la formation de la Terre, l’apparition et l’évolution de la vie, rien que ça. Soutenu par la voix off du biologiste Richard Dawkins, par des sons de toutes sortes, et par l’orchestre de Londres qui se réimpose parfois complètement, je ne sais pas si on parle de chanson à ce stade, ou de projet musical, d’expérience, de truc… Presque de quoi avoir besoin d’une chronique à part.

Dernier petit regret, celui d’avoir choisi une chanteuse telle que Floor Jansen, capable d’aller du chant lyrique jusqu’au growl, pour ne l’utiliser finalement que si peu. On lui découvre bien un chant plus posé, plus chaleureux et pop par moment, mais c’est bien peu de choses par rapport à ce qu’elle a pu montrer sur d’autres projets. La prochaine fois peut-être ? Ça n’empêche que son intégration à la musique de Nightwish se fait naturellement, sans même y faire attention, comme une évidence.

Voilà, on a un nouvel album de Nightwish, qui pour une fois risque de ne pas être très déroutant, mais qui transpire la personnalité du groupe et qui utilise une assez vaste gamme de ce qu’ils savent faire. Toujours pas détrôné.

Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

Poster un commentaire :

Culturemania, c'est:

500 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-nous !

Culturemania, c'est:

1.131.477 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

Autres articles du même genre :

Sweet Kisses

Article publié le dimanche 20 novembre 2016 à 10:11

Par :

Souvenir, souvenir, quand tu me tiens. Lors d'une de mes nombreuses péripéties dans une grande enseigne culturelle, je découvrais le 2 juillet 2000, le 1er opus "Sweet Kisses" de Jessica Simpson. Pour ceux qui ne la connaissent pas, cette interprète américaine a émergée en 1999, en pleine période de musique pop-teenage, mouvement musical succédant à la période boys band. Dans ce sillage, naquirent les princesses de la pop comme Britney Spears, Christina Aguilera et autres Mandy Moore. Le principe est alors le suivant : prendre des jeunes femmes généralement blondes, ...

Lire la suite...

Guns N' Roses - Use Your Illusion

Article publié le dimanche 11 octobre 2015 à 03:39

Par :

Les cons diraient que cela ne nous rajeunit pas. Moi je m'en tape, parce que comme vous avez pu le remarquer si vous zonez de temps en temps ici, la nouveauté n'est pas souvent à la page. Pour ma part, la nouveauté m'emmerde et en musique particulièrement, où les saloperies de ces 10 dernières années atteignent l'état de grâce de la face cachée du vide ordure. Alors retour au tout début des années 90 avec du bon, du gros, du lourd, du gras, du sale. La sueur était au menu.

Lire la suite...

The life and times of Scrooge

Article publié le vendredi 26 septembre 2014 à 19:21

Par :

Pour le leader de Nightwish, le succès est une chance de s’ouvrir de nouvelles portes. Il le montre régulièrement avec son groupe. Les moyens croissants mis à sa disposition sont des opportunités de réaliser des rêves, de tenter des choses différentes.

Lire la suite...

KKC Orchestra - Geometrie Variable

Article publié le mardi 06 octobre 2015 à 12:37

Par :

Je ne sais pas si le rap fusion est un sous genre qui existe, mais c’est le meilleur moyen que je trouve pour contourner l’épineux et sclérosant problème de l’étiquette concernant le KKC Orchestra. Sinon, on peut se lancer dans des trucs plus capillotractés, comme le rap-électro-swing, ou le rap-groovy-électro-acoustique ? Bref, voilà, c’est inqualifiable, et c’est ça qui est bon !

Lire la suite...

Wintersun : Time I

Article publié le dimanche 16 novembre 2014 à 16:56

Par :

Encore une formation du grand nord, comme son nom peut le laisser supposer. Wintersun est un groupe finlandais mené par Jari Mäenpää (ne me demande pas comment ça se prononce). Pour l’aspect historique, le bonhomme avait au préalable participé à l’essor du groupe Ensiferum, qui est toujours bien vivant aujourd’hui, avant de quitter le navire et de créer Wintersun en 2004. Seul maître à bord et désireux de conjuguer ses origines métaleuses nordiques à quelque chose de plus technique et américain, le gr...

Lire la suite...

Addicted : The Devin Townsend Project

Article publié le mardi 17 mars 2015 à 22:11

Par :

Il y a quelques temps, je vous faisais une présentation du Devin Townsend Project et de son premier disque sous cette entité, Ki. Et manifestement, vu les stats, ça vous à plus. Tant mieux, c’est motivant. On continue donc avec Addicted, on est en 2009.

Lire la suite...

Sweet Kisses

Article publié le dimanche 20 novembre 2016 à 10:11

Par :

Souvenir, souvenir, quand tu me tiens. Lors d'une de mes nombreuses péripéties dans une grande enseigne culturelle, je découvrais le 2 juillet 2000, le 1er opus "Sweet Kisses" de Jessica Simpson. Pour ceux qui ne la connaissent pas, cette interprète américaine a émergée en 1999, en pleine période de musique pop-teenage, mouvement musical succédant à la période boys band. Dans ce sillage, naquirent les princesses de la pop comme Britney Spears, Christina Aguilera et autres Mandy Moore. Le principe est alors le suivant : prendre des jeunes femmes généra...

Lire la suite...

The Theory Of Everything : Ayreon

Article publié le vendredi 02 janvier 2015 à 18:29

Par :

Attention, consommateur de musique clinex, s’abstenir. Arjen Anthony Lucassen, musicien multi-instrumentiste hollandais, n’est pas du genre à aimer les trucs vites expédiés et vites digérés. Par le biais de l’entité Ayreon, il s’est déjà fait une petite spécialité de l’opéra rock/métal, qui gardait jusque-là des thématiques assez proche de la science fiction. Par op...

Lire la suite...

Savage Sinusoïd

Article publié le mercredi 12 juillet 2017 à 17:27

Par :

Voilà un bien drôle de nom pour un album bien particulier. Je vous avait présenté l’artiste Igorrr et sa musique inclassable il y a quelques temps. Et bien son nouvel album vient tout juste de sortir et, comme d’habitude, c’est une tuerie !

Lire la suite...

Temples, Idols and Broken Bones

Article publié le mardi 30 septembre 2014 à 21:43

Par :

Bon, par où je commence moi ? Rufus Bellefleur, c’est un zombie qui habite un marécage dégueulasse en Louisiane, et qui s’exprime à travers un mélange de rap, de country et de rock. Oui, ça va peut-être un peu vite… On va reprendre tranquillement au départ.

Lire la suite...

Savage Sinusoïd

Article publié le mercredi 12 juillet 2017 à 17:27

Par :

Voilà un bien drôle de nom pour un album bien particulier. Je vous avait présenté l’artiste Igorrr et sa musique inclassable il y a quelques temps. Et bien son nouvel album vient tout juste de sortir et, comme d’habitude, c’est une tuerie !

Lire la suite...

Pandora's Piñata

Article publié le mercredi 15 octobre 2014 à 11:53

Par :

Une chronique du DSO commence par des interrogations ou des exclamations. Et moi, je trouve que c’est amplement justifié, donc, je pourrais faire pareil. Parce qu’il est parfois si bon de passer à côté de quelque chose et de se rendre compte de son erreur. Parce que d’habitude, on attend le miracle musical de tel ou tel groupe archi-reconnu, et on est souvent déçu même si on y trouve quand même son bonheur. Mais le meille...

Lire la suite...

Guns N' Roses - Use Your Illusion

Article publié le dimanche 11 octobre 2015 à 03:39

Par :

Les cons diraient que cela ne nous rajeunit pas. Moi je m'en tape, parce que comme vous avez pu le remarquer si vous zonez de temps en temps ici, la nouveauté n'est pas souvent à la page. Pour ma part, la nouveauté m'emmerde et en musique particulièrement, où les saloperies de ces 10 dernières années atteignent l'état de grâce de la face cachée du vide ordure. Alors retour au tout début des années 90 avec du bon, du gros, du lourd, du gras, du sale. La sueur était au menu.

Lire la suite...

Apocalyptica : Shadowmaker

Article publié le dimanche 07 juin 2015 à 17:54

Par :

Il y a parfois des noms qui vous suivent longtemps. Apocalyptica, j’étais ado et ils étaient déjà le groupe hors norme qui jouaient du métal au violoncelle. Aujourd’hui ils sortent leur huitième album studio et manifestement ils ont toujours à dire.

Lire la suite...

Klone : Unplugged

Article publié le lundi 20 mars 2017 à 18:19

Par :

Vous vous souvenez des MTV Unplugged ? C’est cette émission occasionnelle américaine où des artistes se produisaient en acoustique qui a donné lieu à quelques sorties d’albums mémorables, parmi lesquelles Nirvana ou Eric Clapton. Nos petits français de Klone n’en sont peut-être pas là mais ils s’en inspirent très fortement pour sortir cet Unplugged, enregistré sans public mais dans les conditions du live. C’est prétentieux ? Franchement, peu importe, c’est le résultat qui compte. Je vous avais parlé de Klone avec l’album Here Comes the Sun, je me permets d’ins...

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.